5 commentaires

  1. Intéressant, justement j’avais lu cet article et je me suis posée la question sur cette appellation.
    Ça n’est pas dans le dictionnaire, ceci est ma propre définition, mais je me sentirai « immigrée » quand j’aurais décidé de quitter mon pays pour toujours. Je préfère le terme « expatriée » pour moi car mon immigration est temporaire 🙂 Le terme expatriée me fait garder un lien à la France, j’aurais l’impression de le perdre, de renoncer à la France en m’appelant « immigrée »… Bon tout ça, c’est dans ma tête hein !
    Je suis d’accord que sur le fait qu’il y ait 2 poids 2 mesures selon les origines de la personnes qui quitte sont pays et ça n’est pas normal 🙂 Bon rappel !

    • C’est vrai que dans l’idée il y a un lien avec la durée du séjour à l’étranger et son caractère définitif ou non… mais en fait je crois que je suis fière de me dire « immigrée », que l’on reste ou non. C’est un mot qui a une connotation tellement péjorative, à tort, il faut qu’on l’utilise plus souvent pour y remédier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *